rédiger


rédiger

rédiger [ rediʒe ] v. tr. <conjug. : 3>
• 1379; « réduire » XIVe; lat. redigere « ramener »
Écrire (un texte) d'une certaine manière; écrire sous la forme définitive, selon la formule prescrite ( rédacteur, rédaction). Rédiger un article de journal. Rédiger une note à la hâte. griffonner. « il ne se sentait pas capable de faire la lettre qu'il fallait et [...] il avait pensé à moi pour la rédiger » (Camus). Rédiger un contrat, un procès-verbal. dresser, libeller. Absolt Il rédige bien. P. p. adj. Une revue remarquablement rédigée.

rédiger verbe transitif (latin redigere, ramener) Écrire un texte dans une forme élaborée et en respectant les règles du genre auquel il appartient : Rédiger une protestation en termes énergiques.rédiger (difficultés) verbe transitif (latin redigere, ramener) Conjugaison Le g devient -ge- devant a et o : je rédige, nous rédigeons ; il rédigea. ● rédiger (synonymes) verbe transitif (latin redigere, ramener) Écrire un texte dans une forme élaborée et en respectant...
Synonymes :

rédiger
v. tr. Coucher sur le papier dans la forme prescrite; exprimer par écrit. Rédiger un procès-verbal, un mémoire, un devoir de français. Rédiger avec facilité.

⇒RÉDIGER, verbe trans.
A. — 1. Vieux
a) Rare. Réduire, ramener à ses composants essentiels, moudre. Ils ont apporté un filtre à esprit-de-vin, et rédigent eux-mêmes leur café (MURGER, Scènes vie boh., 1851, p. 121).
b) Rédiger en. Résumer par écrit, mettre en formule, condenser. L'impossibilité de rédiger en lois toutes les affections qui composent notre être (STAËL, Allemagne, t. 4, 1810, p. 336).
Rédiger par écrit. Synon. consigner, noter, transcrire. Hilperik (...) voulut que le jugement (...) fût rédigé par écrit (THIERRY, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 165).
2. Vieilli. Rédiger un journal. Écrire les principaux articles et diriger la publication d'un journal. En 1822 (...) Victor Hugo (...) rédigeait avec ses frères le Conservateur Littéraire (VIGNY, Journal poète, 1829, p. 892). Les cinq journaux qu'il [Thiers] paye et rédige dans un triumvirat de papier gris (LAMART., Corresp., 1836, p. 206).
B. — [Le compl. d'obj. désigne la nature, la matière et/ou la forme du texte] Mettre par écrit, en particulier sous une forme définitive ou selon la forme requise. Synon. écrire, composer, libeller. Il aimait imaginer une affaire nouvelle, la lancer dans l'imagination des autres (...). Il rédigeait d'une façon ingénieuse et précise les papiers nécessaires pour mettre la chose en train (DRIEU LA ROCH., Rêv. bourg., 1937, p. 90). V. article ex. 5:
... quand le dossier fut complet, il dut faire un effort considérable pour prendre la plume; volontiers, il aurait plaidé la chose devant la Chambre; mais la rédiger, écrire un ouvrage, avec le souci des phrases, lui paraissait une besogne d'une difficulté énorme...
ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 132.
SYNT. Rédiger un article, une lettre, une adresse sur une enveloppe, une note, une notice, un compte rendu, un rapport, une ordonnance, une liste, un plan, un programme, une pétition, une requête, un projet, un acte, un contrat, un testament, une loi, un traité, des instructions, des statuts, ses mémoires, ses dernières volontés; rédiger une préface; rédiger un dictionnaire, une encyclopédie; rédiger un texte clairement, soigneusement.
Part. passé adj. Notre journal était si complet, si artistique, si bien rédigé (MALLARMÉ, Dern. mode, 1874, p. 765).
Empl. pronom. passif. Les familles? Les livres de raison ne se rédigeaient plus (BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1918, p. 379).
Absol. Bien, mal rédiger; rédiger à la hâte, soigneusement, avec soin, à la main. Les Lois de Solon se firent comme la Coutume de Sens. Des lois ainsi faites ne sont pas les pires, et l'esprit de choisir, d'accommoder, de corriger, de rédiger avec perfection, n'est pas le moindre (JOUBERT, Pensées, t. 1, 1824, p. 362). « Si j'avais du courage, se dit-il, je prendrais quelques notes avant de m'endormir... Ça peut servir... » Et, mentalement, il commença à rédiger: « Le conservateur conserve ce qui est, et non ce qui est bon... » (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p. 51).
Rare. Organiser, mettre en forme, en phrases. Et, si je me parle en dedans, c'est par besoin littéraire de rythmer, de rédiger ma pensée (COLETTE, Vagab., 1910, p. 15).
Absol. Être rédacteur professionnel. Vous ne savez pas que je rédige dans la Vraie République (SAND, Corresp., t. 3, 1848, p. 52).
Prononc. et Orth.:[], (il) rédige []. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Conjug., prend e devant a et o: je rédigeais, nous rédigeons. Étymol. et Hist. 1455 « agencer, mettre par écrit » (Lettre ds ROISIN, Coutumes Lille, éd. Brun-Lavainne, p. 213); 1531 « résumer » (Arch. Nord, B 19511, f ° 79 v °: ordonnons que les coustumes de nos pays [...] soyent reduictes et rediguees par escript); 1541 rédiger (CALVIN, Institution chrétienne, éd. J.-D. Benoit, livre II, chap. III, p. 65). Empr. au lat. médiév. redigere « mettre par écrit dans une certaine forme » 871 ds NIERM. et « réduire » 1086 ds LATHAM, spéc. redigere in scriptis 1309, ibid., propr. en lat. class. « ramener » et « réduire à quelque chose de moindre », dér. de ago « mettre en mouvement », d'où le m. fr. rediger « réduire » ca 1440 (Arch. Nord, B 19492, pièce 31, f ° 3) — XVIe s. ds HUG. Fréq. abs. littér.:1 172. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 528, b) 1 499; XXe s.: a) 1 582, b) 1 922.

rédiger [ʀediʒe] v. tr. [CONJUG. bouger.]
ÉTYM. 1379; « réduire » au XIVe; lat. redigere, littéralt « ramener ». → aussi Rédaction.
1 Vx. Compiler.(1541). Vieilli. Résumer; réduire en formules. Formuler. || « Il y a un goût supérieur et absolu qui ne se rédige pas en formules » (cit. 16).
1 Chaque génération littéraire a son théoricien qui rédige en lois de l'art les penchants et le goût des écrivains de son temps.
Émile Faguet, Études littéraires, XVIIe s., p. 345.
2 (1538). Écrire (un texte) d'une certaine manière; l'écrire sous la forme définitive, selon la formule prescrite. Rédacteur, rédaction; → Piocheur, cit. 1. || Rédiger un article de journal, de revue (→ 1. Page, cit. 4). || Rédiger à la hâte un mot, une note, un projet de lettre. Griffonner. || Rédiger un acte authentique (cit. 2), un contrat, un procès-verbal (cit. 4). Dresser (supra cit. 15), libeller.Absolt. || Il rédige bien. || Sa manière de rédiger ne vaut rien ( Style).
2 — ceci est mon testament — « Aujourd'hui, quinze avril mil huit cent quarante-cinq, étant sain d'esprit, comme ce testament, rédigé de concert avec monsieur Trognon, notaire, le démontrera (…) »
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 745.
3 Mais Raymond m'a dit qu'il ne se sentait pas capable de faire la lettre qu'il fallait et qu'il avait pensé à moi pour la rédiger.
Camus, l'Étranger, I, III.
(1798). Vx. || Rédiger un journal : « y faire les principaux articles, et aussi diriger le reste de la rédaction » (Littré; → aussi Impliquer, cit. 7, Baudelaire).
REM. De nos jours, rédiger ne s'emploie plus en parlant d'un journal, sinon au passif, accompagné d'un adverbe de manière : ce journal était admirablement rédigé (→ Premier-Paris, cit.). Cette revue est rédigée d'une manière vraiment pratique (→ 2. Pratique, cit. 6).
——————
rédigé, ée p. p. adj.
|| Rapport rédigé en termes obscurs. Concevoir.
DÉR. (D'après le rad. du p. p. lat.) V. Rédacteur, rédaction.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rediger — Rediger, c est cohiber ce qui est en liberté, ainsi dit on, Il m a {{o=ma}} redigé à ceste necessité, Huc me compulit, Rediger aussi est assembler ce qui est espars, Selon ce on dit, Il a redigé les annales de France, que plusieurs autheurs… …   Thresor de la langue françoyse

  • rediger — REDIGER. v. a. Reduire, mettre en ordre ce qui a esté dit, ce qui a esté lû. Justinien a redigé tout le Droit Romain. je redigeray toutes les raisons de mes parties. rediger les avis d une assemblée. rediger la deposition d un tesmoin. redigez… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • RÉDIGER — v. a. Mettre par écrit, en bon ordre, dans un style clair et convenable, des lois, des règlements, des décisions, des résolutions prises dans une assemblée, ou les matériaux d un ouvrage, ou les idées fournies en commun pour quelque écrit que ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RÉDIGER — v. tr. Mettre par écrit, en bon ordre, dans un style clair et convenable, des lois, des règlements, des décisions, des résolutions prises dans une assemblée, ou les matériaux d’un ouvrage, ou les idées fournies en commun pour quelque écrit que ce …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Rediger — Franz Rediger (* 19. Oktober 1883 in Kamen; † 1. Februar 1949) war ein deutscher Politiker. Vom 23. August 1946 bis zum 18. November 1948 war er Oberbürgermeister von Münster (Westfalen). Rediger zog 1922 nach Münster und zum 1. Juli desselben… …   Deutsch Wikipedia

  • rédiger — (ré di jé. Le g prend un e devant a et o ; rédigeant, rédigeons) v. a. 1°   Compiler et mettre en ordre. Rédiger les ordonnances de nos rois. 2°   Réduire un écrit, un discours à ce qu ils ont d essentiel, les mettre en moins de paroles.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rédiger — vt. rédijî (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Alexandre Rediger — Le général et ministre de la Guerre Alexandre Fiodorovitch von Rediger Alexandre Fedorovitch Rediger (en russe : Александр Фёдорович Редигер), aussi orthographié Alexandre Fiodorovitch Rüdiger, né le 31 décembre 1853 à Novgorod, décédé le 26 …   Wikipédia en Français

  • Solweig Rediger-Lizlow — Naissance 27 mai 1991 (1991 05 27) (20 ans) Levallois Perret 92300 Nationalité Française Activité principale …   Wikipédia en Français

  • Franz Rediger — (* 19. Oktober 1883 in Kamen; † 1. Februar 1949) war ein deutscher Politiker. Vom 23. August 1946 bis zum 18. November 1948 war er Oberbürgermeister von Münster (Westfalen). Rediger zog 1922 nach Münster und zum 1. Juli desselben Jahres wurde er… …   Deutsch Wikipedia